10 astuces pour Protéger vos Poules contre les Prédateurs

Pour rester en bonne santé et surtout pour faire de bons oeufs, vos poules et leurs poussins ont besoin de pouvoir se promener à l’extérieur, de profiter de la nature et de l’air frais. Toutefois, leur présence dehors les rend vulnérables et peut attirer toute sorte de prédateur, notamment des chiens, chats, renards, rapaces, reptiles et bien d’autres.…

Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour protéger vos poules des prédateurs les plus téméraires. De l’installation de volière à l’usage de règles de simples comme ramasser les œufs du poulailler chaque jour, en passant par l’adoption d’animaux de garde, découvrez toutes nos astuces pour protéger vos poules contre toute sorte de prédateurs.

1. Installer une volière

Si vous voulez que vos poules puissent sortir librement de leur abri et se promener en toute sécurité en journée, l’installation d’une volière autour de votre poulailler vous permettra d’atteindre votre objectif.

En effet, cette cage géante est suffisamment grande pour contenir entièrement le poulailler et offrir suffisamment d’espace libre aux poules pour qu’elles puissent se balader librement hors de leur abri sans se sentir à l’étroit. Et pour couronner le tout, elle est suffisamment résistante et suffisamment fine pour ne laisser passer aucun prédateur volant ou terrestre !

Vous trouverez sur le marché une multitude de modèles, de types et de tailles de volières. Optez pour une volière facile à installer, résistante et surtout bien spacieuse et bien haute, pour que vos poules ne se sentent pas confinées.

2. Utiliser un enclos

Si les principaux prédateurs de vos poules sont terrestres comme des renards, des chiens errants ou des chats, un bon enclos grillagé comme ceux que vous pourrez trouver sur Poulailler Direct peuvent suffire à éloigner la menace. En effet, l’enclos a la particularité d’être très résistant, ce qui le rend donc efficace contre de gros prédateurs comme des renards ou des chiens.

Ainsi, pour permettre à vos poules de profiter du soleil en toute quiétude et sans risquer de se faire dévorer, il vous suffira juste d’installer un enclos tout autour de votre jardin. Notez que les enclos en vente sur le marché existent sous des modèles aux caractéristiques aussi diverses que variées, allant du simple enclos en bois à la clôture électrique.

Dans tous les cas, quel que soit le type d’enclos, la maille du grillage ne doit pas dépasser 3 cm, l’enclos doit faire au moins 2 m de haut et être profondément implanté dans le sol, de manière à empêcher tout prédateur de passer au-dessus ou en-dessous (en creusant).

3. Adopter des oies

Les oies sont des animaux réputés pour être de fervents défenseurs de poules. De ce fait, en adoptant quelques oies chez vous, vous pouvez être sûr que vous allez dissuader bon nombre de prédateurs et ainsi réduire considérablement le risque de perdre vos poules. Afin que les oies soient elles aussi épanouies (et donc pour un rendement optimal), l’idéal serait d’opter pour l’adoption de 2 femelles et un mâle, soit 2 oies et un jars.

Oie de garde

4. Adopter un chien

Rien que l’odeur d’un chien suffit à dissuader la plupart des prédateurs de poules. En effet, ces derniers savent qu’en tant que meilleur ami de l’homme, le chien est un excellent gardien. Il n’hésitera pas à aboyer pour prévenir son maître à la moindre suspicion et même à passer à l’attaque pour défendre vos chères poules.

En gros, adopter un chien est l’une des solutions les plus simples et les plus efficaces pour protéger vos poules sans vous casser la tête. Et ceci s’avère encore plus pratique si par exemple vous disposez d’un grand terrain et que vous ne voulez pas limiter vos poules au simple espace d’une volière.

5. Toujours fermer la porte du poulailler

A part installer des équipements spécifiques et / ou adopter des animaux de garde, vous devez aussi à votre niveau respecter un certain nombre de règles basiques pour protéger vos poules contre les prédateurs. Il s’agit entre autres de toujours songer à fermer la porte du poulailler tous les soirs, dès la tombée de la nuit.

Pensez aussi que la porte de votre poulailler doit pouvoir se fermer solidement, votre poulailler n’en dispose pas et qu’il est assez grand vous pouvez ajouter une cabane de nuit pour les poules comme ceux que vous trouverez sur Chemin des Poulaillers.

En effet, vu que de nombreux prédateurs opérent la nuit, un simple oubli de votre part pourrait être fatal à vos poules ! Si cela vous semble trop pénible de devoir fermer le poulailler tous les soir et de le rouvrir au petit matin, vous pouvez opter pour un système à fermeture et ouverture automatiques. Bien évidemment, ce dispositif a un coût. Mais comme on dit, « la sécurité n’a pas de prix » !

6. Bloquer les accès par les hauteurs

Une autre règle : pensez à contrôler les hauteurs tout autour de votre poulailler pour vous assurer qu’aucun prédateur ne puisse y accéder par cette voie. En effet, sachez que les prédateurs de poules comme les renards ne manquent pas d’ingéniosité (l’expression rusé comme un renard n’existe pas par hasard).

Même si vous pensez avoir parfaitement sécurisé votre poulailler avec le grillage électrique dernier cri, il suffit de la simple présence d’une gouttière ou d’une branche d’arbre au-dessus de votre poulailler pour que Monsieur Renard ait accès à votre poulailler et se serve sans gêne.

7. Adopter un coq

Il n’y a pas que les chiens et les oies qui savent veiller sur les poules et leurs petits ! En effet, les coqs sont particulièrement redoutables contre les prédateurs rampants comme les vipères et les couleuvres, qui aiment bien s’attaquer aux poussins et aux œufs. Le coq n’hésitera donc pas à défendre sa famille en attaquant ces reptiles à chaque fois qu’il en croisera sur sa route.

Coq protège les poules

8. Surélever le poulailler

Les poulaillers sont aussi très convoités par les rongeurs comme les rats, souris et mulots, qui, en plus de manger les graines de vos poules, sont vecteurs de maladies. Il faut donc vous procurer un bon poulailler, sécurisé et limitant les entrées autres que pour les poules, regarder par exemple ceux d’Animal Valley.

De plus, ces derniers représentent aussi un réel danger pour les poussins et les œufs. Pour vous prémunir de ces bestioles, songez au moment de l’installation de votre poulailler à surélever l’abris d’environ 30 cm du sol. Vous verrez, ces rats auront vraiment du mal à accéder à la demeure de vos poules !

9. Récupérer les œufs pondus tous les jours

Les œufs de vos précieuses poules font aussi l’objet de nombreuses convoitises : renards, reptiles, rats, … Ainsi, pour éviter d’attirer l’attention de ces gourmands, il est tout naturel de supprimer l’objet de la convoitise. De ce fait, il vous suffit de récupérer les œufs pondus tous les jours. En empêchant l’accumulation des œufs dans votre poulailler, vous réduisez considérablement les risques d’attaque de prédateurs.

10. Faire du bruit

C’est un fait, les prédateurs, en particulier les renards sont inquiétés par le bruit. Ainsi, en disposant devant votre poulailler un objet produisant du bruit en permanence (comme par exemple une radio), vous pouvez être sûr que vous découragerez plus d’un prédateur ! Bien évidemment, attention aux voisins et au tapage nocturne : pas besoin de mettre le volume à fond, un son léger suffira.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Starnimo
      Logo