7 métiers en lien avec les animaux

Il est aujourd’hui de plus en plus fréquent de trouver des petites têtes poilues dans les bureaux pour apporter, aux employés, le confort et la tendresse dont ils ont foncièrement besoin.

Mais il est possible de travailler à temps plein avec des animaux ! Les passionnés peuvent trouver des métiers qui concilient leur amour pour les animaux avec un travail durable et stimulant.

Voici une liste de 7 métiers en lien avec les animaux. Vous y trouverez des idées d’orientations professionnelles et de reconversion. Il n’est jamais trop tard pour aider nos amis les bêtes !

Vétérinaire : Pour soigner les animaux

Esprits scientifiques, ce métier est fait pour vous ! Le vétérinaire doit être particulièrement bon en mathématiques et en biologie afin de pouvoir exercer son métier avec justesse. Plusieurs spécialisations existent : un vétérinaire peut être, par exemple, expert en cardiologie, neurologie, oncologie ou orthopédie. Il vous sera également possible de devenir chef de cabinet ou professeur à l’université, selon la spécialité que vous aurez préalablement choisi.

Vétérinaire en soin

Toutefois, les études pour parvenir au statut de vétérinaire sont longues. La formation s’étend sur 7 années et peut avoir tendance à en décourager certains. Mais si vous souhaitez intégrer une école, sachez qu’il en existe 4 en France. Si le nombre d’années vous paraît trop important, il est possible d’intégrer une formation d’assistant vétérinaire.

Concernant le salaire, il s’élève à 2500 euros brut par mois en sortie d’école et 5700 euros

Travailler dans un refuge pour animaux :  Sauver des animaux

Si vous souhaitez travailler dans un refuge pour animaux, plusieurs postes s’offrent à vous ! Du nettoyage à la collecte de fonds, les services sont multiples et doivent être remplis par des personnes passionnées. Vous pouvez également montrer votre propre refuge ou salon de garde d’animaux, à condition que votre local respecte les normes de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des population (DDCSPP) et que vous ayez obtenu un accord de la mairie.

Il vous faudra tout de même obtenir un bac pro conduite et gestion de l’élevage canin et félin avant de vous lancer dans cette aventure.

Taxi ambulancier animalier

Peu connu du grand public, le chauffeur de taxi ambulancier animalier ne roule définitivement pas sur l’or… Mais son activité peut lui permettre d’obtenir un petit complément financier en fin de mois. À qui s’adresse ce genre de service ? Tout simplement aux personnes qui n’ont pas nécessairement le temps d’emmener leur animal chez le vétérinaire ou dans un chenil et qui demandent à un tiers d’exécuter ces actions à leur place.

À noter qu’il vous faudra obtenir un certificat de capacité (délivré par la DDCSPP) afin de pouvoir exercer ce métier.

Maître-chien : Utiliser le chien pour sauver des vies

Le maître-chien peut exercer son métier dans l’armée ou chez les secouristes. Par exemple, s’il est militaire, le maître-chien devra former son animal à la recherche d’explosifs. Devenir maître-chien dans l’armée demande une condition physique parfaite.

Femme maître chien

Le maître-chien peut également exercer en tant que secouriste. Pour cela, il lui faut obtenir le Brevet national de maître-chien d’avalanches. Il doit connaître parfaitement la montagne et les risques qu’elle présente et être un éducateur hors pair pour son chien.

Vendeur en animalerie

Affilié au poste de gestion, de vente, ou de stockage, vous pourrez exercer tout un tas de missions diverses en rapport avec les animaux. Travailler dans une animalerie peut concilier votre amour pour les animaux avec votre âme de commercial. Côté revenu, le salaire moyen – variable selon le poste exercé – se situe entre 20 000 et 80 000 euros.

Musher : En route avec ses chiens de traîneaux

La montagne, les chiens, et le sport… Voilà tout ce dont vous avez besoin ! Être musher, c’est entraîner une meute de huskies à tracter un traîneau. Le contact social sera également présent puisque vous proposerez des excursions et des randonnées atypiques aux touristes. Il est important que vous connaissiez à la fois les chiens et la montagne afin d’exercer ce métier.

Dresseur de chien : Le métier du spectacle

Avant de devenir dresseur de chien, il faut faudra passer par de nombreuses heures d’entraînement. Ce travail nécessite beaucoup de précautions et un sens de l’attention aiguisé. Pour débuter dans ce milieu, vous serez tout d’abord “apprenti dresseur de chien” avant d’être formé par un dresseur expérimenté. Par la suite, vous passerez un examen vous délivrant le statut officiel de dresseur de chien.

Concernant les revenus, ils débutent généralement autour de 25 000 euros et peuvent décoller jusqu’à… 300 000 euros ! Mais cela demande du temps, de l’implication et du sérieux. Rien n’arrive à celui qui ne travaille pas avec passion et détermination.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Starnimo
      Logo