7 races de chiens japonais que vous allez adorer

Depuis peu, il est possible de retrouver des races de chiens comme le Shiba ou l’Akita dans des élevages aux États-Unis et en Europe. Pourtant, pendant longtemps, ces chiens se trouvaient exclusivement au Japon. Il est possible d’exporter et d’adopter un chien japonais, mais cela s’avère complexe et coûteux.

Si toutefois vous prévoyez d’adopter un chien japonais, il vous faut être attentifs aux caractéristiques principales des différentes races. Voici donc un panorama des races de chiens japonais les plus connues et appréciées.

Le Shiba Inus

Shiba Inus

Très proche physiquement de l’Akita, le Shiba Inus est l’une des races de chien les plus âgées au monde. Autrefois, les Shiba Inus avaient un rôle de chasseur, d’où leur musculature forte et imposante. Ces chiens sont particulièrement autonomes mais ils adoreront jouer avec vous ! Friands des activités physiques, ils aiment se dépenser et s’amuser.

Le Terrier japonais

Le Terrier japonais

Descendants des fox terriers à poils lisses, les terriers japonais sont une race particulièrement rare. En effet, les fox terriers à poils lisses – originaires des Pays-Bas – ont été emmenés au Japon au 17ème siècle et ont côtoyé des chiens japonais. Le résultat ? Un joli petit chien à poils courts, joueur et dynamique, qui ne vous laissera pas une minute de repos !

L’Akita inu

Akita inu

Les Akitas font partie des races de chiens japonais connues dans le monde entier. Au Japon, les Akitas sont vénérés et considérés comme un vrai trésor du patrimoine japonais. Autrefois grand chasseur, l’Akita est un chien qui aime se défouler. Très intelligent, il a parfois besoin de ses moments de solitude et d’indépendance. Attention toutefois à ne pas l’élever en présence d’autres Akitas du même sexe… son caractère dominant l’emporte et il peut devenir  agressif !

Le Shikoku Inus

Chien Shikoku Inus

Le Shikoku Inus est originaire de l’île du même nom, Shikoku. Ces magnifiques chiens aux oreilles pointues et à la queue courbée, sont particulièrement intelligents. Ils apprécient d’être indépendants et n’aiment pas spécialement obéir à leurs maîtres… D’où la difficulté à les entraîner ! Toutefois, il vous sera probablement difficile d’en adopter un puisqu’ils se font très rares, même sur le sol japonais.

Le Kai Ken

Chien Kai Ken

Compagnon idéal et fidèle, le Kai Ken était, originairement, un chien sauvage habitant l’île de Honshu. Le Kai Ken est un chien qui a besoin d’attention et n’est pas nécessairement à l’aise lorsqu’il est livré à lui-même. Vous pourrez rencontrer deux types de Kai Ken : l’un ressemble à un mélange entre un husky et un ours alors que l’autre a tous les traits d’un renard.

Le Tosa Inu

Chine Tosa Inu

Très grand chien, le Tosa ou “Mastiff japonais” est originaire de l’île de Shikoku. Autrefois, le Tosa était un chien de travail, d’où sa musculature robuste et ses capacités physiques impressionnantes. Le Tosa est un animal particulièrement protecteur envers ses maîtres et est un très bon chien de garde. Malheureusement, ces chiens de race japonaise, ont pratiquement tous disparu pendant la Seconde Guerre mondiale.

L’Hokkaido Ken

Chien Hokkaido Ken

Ce chien de race est un animal de taille moyenne qui fait preuve de capacités physiques et intellectuelles impressionnantes. Son nom fait référence à une ancienne tribu japonaise et l’Hokkaido est particulièrement apprécié au Japon. S’il est très affectueux avec ses maîtres, il faut toutefois garder un oeil sur cet adepte des fugues !

Vous Aimerez Aussi ces Articles !

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Starnimo
      Logo