chat qui mange de l'herbe

Comment contrôler un chat qui gloutonne ?

dLa gloutonnerie est un trouble du comportement plutôt courant chez un chien. Chez le chat, il est plus rare mais nécessite également la mise en place de solutions pour la stopper. En effet, tout animal qui mange trop vite sa gamelle peut développer des problèmes de santé.

Qu’est-ce qu’un chat glouton ?

Tous les chats sont de nature gourmande. Même celui qui semble rechigner sur ses croquettes du soir apprécie goûter ce qu’il entoure une fois dehors. Le chat glouton n’est pas donc pas un curieux qui mange souvent. Derrière ce terme se cache un chat qui saute sur sa gamelle pleine de croquettes dès que vous le servez et qui finit tout d’une traite.
Généralement, ses repas ne durent que quelques minutes voire secondes. Évidemment, quand la gamelle est vide, il continue de la lécher ou vous réclame immédiatement la suite. Ce trouble vient parfois de la jeunesse, notamment dans les portées où il a fallu se battre pour avoir à manger lors des premières semaines. Mais, il peut aussi arriver plus tard sans qu’un élément déclencheur ne soit identifié.

Les risques pour le chat

Les chats ayant ces troubles du comportement sont plus enclins à grossir plus que de raison. De plus, comme la vitesse à laquelle ils mangent ne leur permet pas de ressentir la satiété, ils mangent souvent tout ce qu’ils trouvent. Le risque d’empoisonnement est donc supérieur.
En outre, manger aussi vite, sans prendre le temps de mâcher la nourriture, les expose à l’étouffement. Une simple croquette qui passe mal a des conséquences dramatiques.
Enfin, le chat trop porté sur la nourriture ne s’épanouit pas comme il le devrait. Se préoccupant davantage de ses repas que de son amusement, il devient casanier, mais aussi stressé lors des phases d’attente. Essayez de l’occuper, notamment en lui achetant un arbre à chats.
Si vous constatez ce problème chez votre boule à poils, intervenez rapidement.

Une méthode en plusieurs étapes

Le rationnement

Pour le bien-être de votre chat, rationnez ses portions. Utilisez une balance pour calculer le poids de ce que vous lui servez. Ainsi, le chat ne se retrouve pas un jour avec une ration trois fois plus petite que la veille. Cela permet de réguler son estomac.

Diminuer la vitesse de l’ingurgitation

Il existe sur le marché des gamelles spécialement conçus pour les animaux gloutons. Au lieu d’avoir un fond plat où les croquettes viennent s’entasser, les modèles proposent des chemins étroits et les croquettes ne sont pas toutes au même endroit. Le chat est alors obligé de revenir souvent dans la gamelle pour tout manger. Cela fonctionne très bien sur certains animaux. Pour d’autres, cela ne fait que déplacer le problème puisque la gamelle l’existe et qu’il avale tout de même toute sa nourriture.

Étaler les repas sur la journée

Et si au lieu de faire que deux repas dans la journée, vous en faisiez six ? Ce procédé diminue considérablement la sensation de faim. De plus, pour les chats qui ont l’habitude de vomir après avoir mangé leurs croquettes, les petites quantités évitent leurs rejets.
Les services nombreux sont possibles même si vous travaillez. Il vous suffit de prendre un distributeur de nourriture pour les chats. Paramétrez les heures des repas, les quantités servies et le chat aura sa nourriture sèche. Le distributeur permet aussi d’avoir une véritable régularité dans les heures des repas. C’est un plus indéniable.

Si malgré vos efforts, le chat continue à montrer des troubles, consultez votre vétérinaire.

Auteur de l’article : Denis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *