Les différences entre la carpe commune et la carpe Koï

Il existe plusieurs espèces de carpe, mais elles ont plusieurs points communs : une bouche peu fendue, un corps écailleux (selon l’espèce), une nageoire dorsale précédée d’un rayon osseux, une nageoire anale armée d’un fort aiguillon et une tête forte.

Certaines carpes sont interdites à la pêche comme la carpe Koï. Starnimo vous présente les principales différences entre la carpe commune et la carpe Koï, une espèce originaire d’Asie.

Tout savoir sur la Carpe Commune

La carpe commune est aussi appelée « carpe sauvage ». C’est l’espèce la plus répandue en Europe et la plus représentée sur notre territoire. Elle mesure en moyenne entre 60 à 90 cm pour un poids allant de 4 à 10 kilos. Elle peut peser jusqu’à 40 kilos, si ce n’est plus parfois et mesurer 1 mètre !

Elle présente un corps allongé, avec écailles dorées sur les flancs et l’abdomen. Ce poisson est toujours en mouvement et navigue principalement dans les eaux vives avec du courant. Elle se nourrit essentiellement de nourriture naturelle et sucrée.

Si vous souhaitez vraiment tout savoir sur la carpe, son milieu de vie en détails, son comportement et les techniques pour pêcher ce gros poisson d’eau douce, n’hésitez pas à consulter ce guide sur la biologie de la carpe.

Tout savoir sur la Carpe Koï

Venue d’Asie tout comme une autre carpe appelée « carpe amour » ou « amour blanc », la carpe Koï est facilement reconnaissable de par ses couleurs : orange, blanc, noir (parfois).

Au niveau de sa morphologie, elle mesure en général 1 mètre et peut peser jusqu’à 25 kilos, bien qu’elle pèse en moyenne entre 5 et 10 kilos. Sa nageoire dorsale est moins puissante que les autres carpes.

Contrairement à ses cousins européens, la carpe Koï est un poisson que l’on retrouve dans jardins et bassins aquatiques. Sa pêche est interdite en France, d’ailleurs elle fait partie des animaux domestiques dans le droit français. Elle est même vénérée au Japon, son pays d’origine. Elle provient d’un croisement reproduit à partir de la carpe commune.

la carpe koi

Les autres carpes et la pêche

Il existe près de 1 500 espèces et sous-espèces de carpe. En France, on retrouve dans nos rivières, fleuves, lacs et marais les carpes communes, les carpes cuir et les carpes miroir.

Ces dernières font de la pêche à la carpe, un loisir particulier pour les plus grands passionnés. La pêche à la carpe est en effet un loisir à part entière où les pêcheurs passent parfois une semaine pour pêcher les plus gros spécimens.

Nos autres articles sur le sujet !

Auteur de l’article : Denis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *