AccueilChienNourrir son chienDonner des céréales à votre chien est-il vraiment sans danger ?

Donner des céréales à votre chien est-il vraiment sans danger ?

Une multitude de propriétaires de chiens fournissent des céréales dans l’alimentation de ces derniers. Une question se pose donc dans cette situation : est-ce une bonne idée d’inclure des céréales dans leur alimentation ? Eh bien nous allons vous dévoiler que les idées reçues sur cette pratique ne sont pas toujours à écouter.  

Est-ce mieux de privilégier une alimentation sans céréale ? 

Une multitude de personnes alertent sur la consommation de céréales pour les chiens et préfèrent donc leur transmettre une alimentation sans. Assurément, il existe des croquettes adaptées, comme les croquettes pour chien sans céréales Pro Nutrition. Mais, pourquoi ne pas inclure de céréales ?

Une alimentation plus saine 

Il a été prouvé scientifiquement qu’une alimentation sans céréale pour les chiens est plus saine. En effet, les protéagineux, des plantes avec des graines riches en protides, détiennent un taux plus léger de glucides contrairement aux céréales. 

Alors, on retrouve finalement ces plantes sous forme de pois ou de lentille dans les croquettes, pour apporter tous les nutriments dont un chien a besoin pour se tenir en bonne santé. Notamment pour l’apport en protéines. À titre d’exemple, elles contiennent un taux élevé de protéines, estimé entre 20 et 35 % selon les graines. 

Mais des risques pour la santé…

Bien que les protéagineux possèdent un taux de glucide plus léger que les céréales, des récentes études ont prouvé qu’ils pouvaient causer des troubles assez graves pour la santé des chiens. 

Lire aussi  Les bienfaits des croquettes pour chien sans céréales

Des chiens qui ont consommé des aliments à base de protéagineux, notamment à base de pois, ont recensé des cas de cardiomyopathie dilatée. Cette maladie est assez grave puisqu’elle provoque une diminution de la contraction du cœur, à cause d’un des ventricules qui faiblit.

Bien que cela ne soit pas encore prouvé explicitement, il reste important de prendre des précautions quant à la santé de nos compagnons. 

Quelles sont les fausses idées reçues concernant les céréales ?

Une multitude d’idées reçues circulent, incitant à ne pas inclure ces dernières dans l’alimentation des chiens. Ces idées sont-elles vraies ? 

Elles perturbent l’alimentation naturelle du chien 

Nous allons voir si les trois idées reçues suivantes sont vraies ou fausses : 

  • Perturbation de l’alimentation 
  • Digestion de l’amidon 
  • Intoxication par les mycotoxines 

Une des raisons qui revient le plus souvent est que les céréales perturbent l’alimentation naturelle du chien. Cependant, il a été prouvé que depuis des décennies, les chiens ont toujours consommé plus ou moins de céréales. Par exemple, un chien non domestique a tendance à se nourrir grâce aux déchets humains qu’il peut trouver, mais également les selles humaines. Sans grande surprise, le tout contient des céréales. 

L’image que l’on a du chien, féroce et qui ne se nourrit exclusivement de viande, est totalement erronée. Le chien consomme bel et bien des céréales depuis la nuit des temps

De cette manière, l’apport de ces dernières dans son alimentation est vraiment sans danger pour lui. 

Les chiens ne digèrent pas l’amidon ? 

Une autre idée reçue est que les chiens ne digèrent pas l’amidon, que les céréales contiennent en assez grande quantité. 

Lire aussi  Comment préparer une ration ménagère pour son chien ?

Les chiens possèdent des alpha-amylases salivaires, qui activent la décomposition des molécules d’amidon lors de la digestion de ces molécules. Même si le taux des alpha-amylases salivaires n’est pas élevé, ils en détiennent une quantité suffisante pour digérer sans problème l’amidon. 

Qui plus est, l’amidon reste primordial dans la nutrition de certaines races de chiens, notamment pour garder une bonne activité de l’organisme animal. 

L’intoxication par les mycotoxines 

L’une des dernières raisons est l’intoxication par les mycotoxines, des champignons de taille microscopique qui se produisent lors de la croissance et le transport des plantes à graines. 

Cette idée a été contrée par une multitude d’industries, qui mettent en place des contrôles importants, notamment pour vérifier la non-présence de ces champignons.

Actualités

Dans quels cas contacter un vétérinaire d’urgence ?

Dans notre rapport privilégié avec nos compagnons à quatre pattes, il est parfois difficile de déterminer la gravité d'une situation face à un animal...