un groupe de chiens qui joue

Comment introduire un chien adulte dans le groupe ?

L’introduction d’un nouveau chien adulte à un groupe de chiens déjà soudé est une phase délicate. Si le groupe est sympathique avec une hiérachie bien établie, la convivialité s’installera assez facilement. Par contre, si une rivalité s’annonce, mieux vaut bien préparer la rencontre. Alors, comment s’y prendre ?

Tenir le nouveau à l’écart n’est pas la solution

L’agressivité et la rivalité sont des mots qui ne sont pas étrangers à la meute. Et bien que nos chiens soient bien dressés, il arrive un moment où un nouveau membre (un étranger) vient perturber la hiérarchie déjà installée dans un groupe. Soit, c’est le nouveau chien qui veut prendre la tête du groupe, soit c’est le groupe qui est déjà bien hermétique qui n’accepte pas sa venue. Dans les deux cas, le risque d’affrontements est élevé. Ce cas de figure se rencontre généralement lors de la socialisation des chiens adultes. Toutefois, même si la tentation de tenir le nouveau chien à l’écart du groupe est grande, mieux vaut procéder autrement et laisser les chiens se voir, se « sentir» et faire du touche-museau.

L’astuce consiste d’abord à sécuriser le lieu de rencontre. Pour cela, vous devez attacher solidement le nouveau chien et le garder à bonne distance du groupe. Puis, il faut noter l’écart accepté par les deux protagonistes. Quand des grognements montent ou des aboiements s’élèvent, il vaut mieux reporter la rencontre. Refaites le même exercice régulièrement jusqu’à ce que le nouveau toutou et ses congénères comprennent qu’ils partagent désormais le même toit. C’est en s’armant de patience que vous allez réussir à socialiser votre nouveau chien. Notons d’ailleurs que tout nouveau chien, même s’il est de petite taille comme la race cavalier king charles, peut vouloir prendre la tête d’un groupe.

Faire comprendre à son chien que les autres chiens sont sociables

Certains chiens n’ont jamais côtoyé d’autres canidés, ce qui va rendre sa sociabilisation difficile. Si c’est le cas de votre toutou, alors, il va falloir l’aider à accepter les autres. Pour ce faire, vous devez l’amener à un lieu où il pourra rencontrer ses pairs à l’instar d’un parc.

Tenez-les solidement attachés et notez les gestes de stress qu’il émet. S’il devient agressif ou méfiant, alors il faut détourner son attention pour rendre son expérience beaucoup moins déplaisante. Il faut se souvenir que si un chien stresse à la vue d’autres toutous, c’est qu’il a sans doute vécu des expériences douloureuses auparavant ou que sa nature peureuse n’a jamais été confrontée. Montrez donc des gestes sécurisants et apaisants. Ne lui criez pas dessus et ne tirez pas la laisse trop fortement sinon il sentira beaucoup plus d’angoisse que de sécurité. Au contraire, vous devez le remercier de chaque petit effort qu’il aura fait pour devenir plus sociable. Donnez-lui une friandise quand il accepte de voir, sans s’agiter, un autre toutou.

Conclusion

La socialisation d’un chien est un véritable travail qui demande de la compassion et de la patience. Il vous faudra épauler les moindres progressions de votre toutou afin qu’il puisse s’identifier au groupe. Ne l’isolez pas, car cela pourrait le rendre anxieux et stressé. Bref, aidez votre canidé à devenir progressivement et non en le stressant.

Auteur de l’article : Denis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *