AccueilActualitésNoël autrement : des solutions clés pour le bonheur de vos animaux

Noël autrement : des solutions clés pour le bonheur de vos animaux

À cette période de l'année, les chiens et les chats peuvent être exposés à de nouvelles situations, comme la présence d'invités inconnus dans la maison, de nouvelles odeurs ou de rassemblements bruyants

Respecter leurs routines et leurs horaires, éviter que les invités ne les encombrent, leur fournir un espace sûr où ils peuvent se réfugier en toute tranquillité et introduire progressivement des changements à la maison sont quelques-unes des recommandations essentielles des experts pour les célébrations à venir.

Noël bouleverse nos habitudes, mais aussi celles de nos amis à fourrure. À cette période de l’année, les chiens et les chats sont (ou peuvent être) exposés à de nouvelles situations, comme le fait de trouver des invités inconnus à la maison, des rassemblements bruyants, de nouvelles odeurs, des changements dans l’espace en raison des décorations de Noël ou plus d’heures de solitude. Certains d’entre eux, adoptés pendant la pandémie, n’ont même pas eu l’expérience de vivre une période de fêtes à la maison avec toute l’agitation que cela implique.

Nos compagnons chiens et chats méritent un plan de Noël reposant.

Noël autrement : des solutions clés pour le bonheur de vos animaux
Voici les principales recommandations pour minimiser et positiver tous ces changements et passer – ensemble – un joyeux Noël.

Créez un espace de sécurité où vous pourrez être au calme

Il est probable qu’à un moment donné, notre chien ou notre chat préfère s’éloigner de tout le bruit et se réfugier dans un espace sûr. Pour lui faciliter la tâche, vous pouvez lui préparer le lieu de repos le plus confortable (ou de rêve) possible, où il aura également ses jouets, sa nourriture et son bol d’eau à proximité. Idéalement, cet espace de sécurité devrait être installé dans la partie de la maison où il se sent le plus à l’aise et à l’abri des bruits forts et inconnus. Les chats, qui ont une imagination débordante, peuvent trouver leur refuge dans un placard, dans une boîte en carton, sous notre lit ou notre canapé, ou encore dans leur propre petit lit.

Leur refuge doit être sacré, même pour les visiteurs, il doit donc se trouver dans un endroit qui leur est facilement accessible, mais où personne ne peut les déranger. C’est pourquoi il est important d’avertir les plus petits que lorsque notre ami disparaît de notre vue ou se trouve dans son refuge, il faut le laisser tranquille. Par exemple, aller rendre visite à un chat lorsqu’il se cache pourrait réduire son sentiment de sécurité et l’inciter à chercher un autre endroit secret où personne ne peut le trouver. Si nous cherchons un nouvel espace de sécurité dans la maison, nous devons l’y habituer suffisamment à l’avance. Sans le forcer, nous pouvons l’attirer avec une friandise, un jouet ou une séance de câlins.

Préparez votre maison à accueillir votre animal de compagnie

À Noël, nous décorons la maison, utilisons des bougies parfumées et modifions les espaces pour les célébrations futures. Ce faisant, il faut penser que ces changements modifieront également notre ami, qui a l’habitude de se déplacer dans la maison en toute sécurité et de se cacher et de se reposer dans ses endroits préférés.

L’essentiel est de faire en sorte que ces changements ne l’affectent pas trop, en respectant ses habitudes et en les intégrant progressivement, dans les jours qui précèdent la fête, afin qu’il s’y habitue. Il ne faut jamais oublier qu’il doit pouvoir accéder librement à son espace de sécurité car, dans le cas contraire, il risque de se sentir frustré et nerveux.
Parfois, il vaut mieux que les invités ignorent notre chien ou notre chat, car s’il se sent menacé, il peut se défendre en grognant, en reniflant, en donnant des coups de patte ou en essayant de mordre.

Lire aussi  Les chats peuvent-ils manger l'édulcorant artificiel xylitol? Le xylitol est-il sans danger pour les chats?

Les changements ne sont pas seulement visuels. Noël signifie aussi qu’il peut y avoir plus de bruit dans la maison que d’habitude, que des sons inconnus peuvent être entendus ou que l’odeur de la maison peut changer. Nos chiens et nos chats, qui sont particulièrement sensibles aux odeurs, le remarqueront. C’est pourquoi, surtout dans le cas des chats, il est conseillé d’éviter les produits ou substances qui peuvent modifier le profil olfactif de leur environnement. Par exemple, ne laissez pas les manteaux des invités avec des parfums divers ou des bougies parfumées près de l’endroit où il range ses affaires ou se réfugie pour être tranquille.

Absences et nouveaux horaires : habituez-le à ce qui l’attend

Si les vacances vont modifier les habitudes de votre chien ou de votre chat, le mieux est d’essayer de faire en sorte qu’elles aient le moins d’impact possible sur son quotidien et de préparer ces nouvelles situations à l’avance. Si vous n’êtes pas là pour les nourrir, vous pouvez utiliser une mangeoire automatique ou demander à une personne de confiance – la vôtre et la sienne – de les nourrir à des heures convenables ou de leur tenir compagnie. Il en va de même pour les promenades : les chiens doivent être sortis au moins trois fois par jour, non seulement pour qu’ils puissent faire leurs besoins, mais aussi parce qu’ils tireront un bénéfice émotionnel à la fois de l’exercice physique et de l’interaction sociale.

La répartition des tâches en famille est une autre bonne option pendant les vacances.

Si, en revanche, nous devons partir en vacances dans une autre maison et laisser notre ami seul pendant quelques heures, il est bon de l’habituer à ces absences, s’il ne l’est pas déjà en raison de sa routine quotidienne. Il vaut mieux vérifier sa réaction pendant de courtes périodes d’isolement que de le laisser seul pendant de nombreuses heures sans “préparation” préalable. Il se peut aussi qu’en passant beaucoup de temps avec lui, il perde l’habitude de rester seul quelques heures à la maison lorsque l’on reprend l’horaire habituel. C’est pourquoi il est conseillé de l’habituer à passer quelques heures sans notre présence pendant les vacances.

Noël autrement : des solutions clés pour le bonheur de vos animaux
Il faut penser que les changements vont altérer notre chien ou notre chat, qui est habitué à se déplacer dans la maison en toute sécurité et à se reposer dans ses endroits préférés.

Préparez vos invités à traiter votre chien ou votre chat comme il se doit.

Personne ne connaît mieux votre chien ou votre chat que vous. Vous saurez s’il tolère les étrangers ou s’il préfère ne pas interagir avec des personnes auxquelles il n’est pas habitué. Vous devez donc préparer vos invités de manière à ce qu’ils ne l’importunent pas et n’essayez pas de l’amadouer en lui donnant quelques portions de nourriture provenant de vos assiettes. Parfois, il est préférable que les invités ignorent notre chien ou notre chat, qu’ils fassent comme s’il n’était pas à la maison, car s’il se sent menacé, il peut se défendre en grognant, en reniflant, en donnant des coups de patte ou en essayant de mordre. S’il découvre cette façon de se protéger, il l’utilisera à d’autres moments lorsqu’il se sentira menacé. Si un chien ou un chat risque d’avoir un problème plus grave avec les étrangers dans la maison, il est préférable de ne pas l’exposer aux visiteurs.

Lire aussi  Bonnet Chien Noel

Surmontez la tentation et ne leur donnez pas votre nourriture.

Des visages pitoyables, des regards irrésistibles, des caresses ou des coups de patte sont autant de façons pour nos chiens et nos chats de réclamer de la nourriture lorsque nous sommes à table. Il est parfois difficile d’éviter la tentation, mais en fournissant une alimentation complète et équilibrée et en répondant à leurs besoins, ce grignotage supplémentaire peut non seulement encourager un comportement indésirable, mais aussi leur apporter un surplus de calories inutiles, voire conduire à une indiscrétion alimentaire ou à une intoxication alimentaire.

Tous les aliments que nous consommons ne leur conviennent pas. En fait, certains sont potentiellement toxiques, comme le chocolat, les noix de macadamia, les raisins secs, les oignons, l’ail, les sucreries à base de xylitol (ou sucre de bouleau), le café, les cacahuètes et les aliments crus tels que les œufs et les pommes de terre. Leur donner du raisin pour le carillon n’est pas non plus une bonne idée. Et c’est grave, car ces aliments, consommés en quantité suffisante, peuvent entraîner des complications digestives, neurologiques, hématologiques, rénales et même cardio-respiratoires qui peuvent compromettre la vie du chien ou du chat.

Noël autrement : des solutions clés pour le bonheur de vos animaux
En plus de la liste des aliments interdits, il y a d’autres règles à respecter : éviter de leur donner des aliments riches en graisses et en sucreries : un excès de calories peut être le premier pas vers le surpoids et des pathologies telles que la pancréatite et le diabète. Et qu’en est-il des restes de nourriture ? Les os constituent l’un des plus grands dangers. Les petits os de poulet éclatent lorsqu’ils sont mâchés et peuvent provoquer des blessures ou des obstructions dans le tube digestif. Les noyaux de fruits peuvent également provoquer des obstructions dangereuses.

Et surtout, détendez-vous et agissez naturellement.

Nous sommes une référence sociale et émotionnelle pour eux, c’est pourquoi nous devons être calmes et agir normalement. Nos compagnons canins et félins sont capables de reconnaître nos émotions et, dans les deux espèces – bien qu’à un degré différent – il existe ce que l’on appelle le “référencement social”. Vous avez probablement constaté plus d’une fois qu’ils remarquent votre réaction avant de s’approcher ou non d’un objet inconnu. Il a même été démontré que les chiens peuvent se synchroniser avec nous au niveau physiologique et hormonal, à la fois lorsque nous interagissons positivement avec eux et lorsque nous vivons des situations stressantes. Cette “contagion émotionnelle” signifie donc que si nous vivons Noël avec anxiété, nos chiens et nos chats peuvent éprouver les mêmes sentiments.

Maintenant que vous le savez, en cette période de fêtes, mettez ces conseils en pratique et aidez votre chien et votre chat à se sentir à l’aise et en sécurité afin qu’ils puissent eux aussi profiter de Noël. Comme toujours, notre priorité doit être leur bien-être – Joyeux Noël !

Pour certains, les chiens et les chats ne sont que des animaux.

Ils sont capables de réveiller nos émotions les plus profondes, de nous apprendre à nous connecter véritablement au présent et de réveiller notre côté plus généreux, plus empathique, plus sociable. Bref, plus humain. Surtout quand nous en avons le plus besoin.

Parce qu’ils sont peut-être des animaux, mais ils nous rendent plus humains.

Actualités