AccueilActualitésPrendre soin de votre chien âgé: ce que vous devez savoir

Prendre soin de votre chien âgé: ce que vous devez savoir

Novembre est le mois de l’adoption d’un animal senior! Si vous envisagez de ramener à la maison un vieux chien doux ce mois-ci, nous avons quelques conseils qui vous aideront à prendre soin de votre chien âgé.

À mesure que nos chiens vieillissent, nous voyons souvent différentes affections liées à l’âge qui peuvent causer de la douleur et de l’inconfort à nos chiots. Il est important de comprendre nos chiens âgés afin que nous puissions aider leurs années dorées à être leurs meilleures années. Passer à un régime adapté aux personnes âgées et s’assurer qu’ils font beaucoup de longues promenades tranquilles sont d’excellents moyens d’aider votre chien âgé à se sentir mieux.

Voici certaines choses que vous devez savoir sur les soins aux chiens âgés.

Quand considérons-nous un chien comme un aîné?

En règle générale, une petite race de chien, comme un Chihuahua, peut vivre jusqu’à la fin de l’adolescence ou même jusqu’à la vingtaine, tandis qu’une race géante, comme un Dogue Allemand, a une durée de vie moyenne de dix ans.

Dans ce cadre général, de nombreux facteurs entrent en jeu pour déterminer la durée de vie attendue d’un chien, comme les antécédents médicaux, la génétique et les soins reçus tout au long de sa vie. Tous ces facteurs déterminent si nous considérons un chien comme un «senior».

La meilleure façon d’obtenir des informations sur les années d’or de votre chien est de parler à votre vétérinaire.

Examens de santé gériatrique

Examens vétérinaires régulièrement programmés sont une partie importante du maintien de la santé de votre chien tout au long de sa vie. En vieillissant, ces examens deviennent plus importants.

Votre vétérinaire suggérera probablement un examen gériatrique général, y compris des analyses de sang, un examen fécal et des tests de laboratoire tous les six mois. Ces examens sont la meilleure défense pour détecter et retarder l’apparition ou la progression des maladies et pour la détection précoce de problèmes tels que la défaillance d’organe et l’arthrose.

Lors de la préparation de l’examen de santé gériatrique, prendre des notes sur les changements que vous avez constatés dans les activités ou le comportement de votre chien. Il est important de l’écrire afin de ne pas oublier de mentionner un changement critique au cabinet du vétérinaire.

Mais n’attendez pas l’examen pour parler à votre vétérinaire si vous avez des questions ou des préoccupations concernant la santé de votre chien âgé. Ce qui peut sembler être un petit problème peut rapidement submerger le système d’un chien âgé.

Tests de laboratoire

Les vétérinaires dépendent des tests de laboratoire pour déterminer de nombreuses facettes de la santé de votre chien. Vous devriez penser à l’avance et faire effectuer des tests de laboratoire de base lorsque votre chien est jeune et en bonne santé. Cela donne à votre vétérinaire une base de référence des niveaux normaux de votre chien pour l’aider à vérifier les anomalies à mesure qu’il vieillit.

Des changements subtils dans les nouveaux tests peuvent aider à détecter la présence d’une maladie à ses débuts et peuvent vous permettre de l’arrêter, ou du moins de commencer un traitement agressif pour la contrôler.

Une fois que votre vétérinaire a établi une base de référence pour votre chien, vous devez faire répéter les tests chaque année. Pour les chiens gériatriques, des tests tous les six mois sont recommandés.

Les vétérinaires ont tendance à recommander les tests de base suivants pour les chiens vieillissants:

Numération globulaire complète

Le test sanguin complet mesure le nombre de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes dans un échantillon de sang donné. Le nombre et les types de ces cellules aident à diagnostiquer l’anémie, les infections et la leucémie.

Il aide également votre vétérinaire à surveiller la réponse de votre chien à certains traitements médicaux.

Analyse d’urine

L’analyse en laboratoire de l’urine permet de détecter la présence de substances spécifiques qui n’apparaissent normalement pas dans l’urine, telles que le sang, les protéines, les globules blancs ou les sucres. Mesurer leurs concentrations dans l’urine permet de diagnostiquer les maladies.

Lire aussi  Syndrome sérotoninergique chez les chiens: symptômes, causes et traitements

L’analyse d’urine est également utilisée pour diagnostiquer les infections des voies urinaires, le diabète, la déshydratation, les problèmes rénaux et de nombreux autres problèmes de santé potentiels.

Panel de chimie du sang

Le panel de chimie sanguine mesure les électrolytes, les enzymes et les éléments chimiques tels que le calcium et le phosphore.

Cette information est inestimable pour votre vétérinaire pour vérifier la fonction d’organes tels que les reins, le pancréas et le foie.

Évaluation des parasites

L’examen microscopique des excréments de votre chien peut aider à détecter divers problèmes, tels que des difficultés digestives, des saignements internes et des troubles pancréatiques. La fonction la plus courante de ce test est de confirmer la présence de parasites intestinaux, tels que trichocéphale, ankylostome, ascaris, ténia et giardia.

En fonction de l’état de votre chien, votre vétérinaire peut recommander d’autres tests, tels que l’évaluation de la pression artérielle, le contrôle de la dirofilariose, l’évaluation des protéines urinaires, les cultures, l’imagerie (comme les rayons X, l’échographie et l’échocardiographie) et des évaluations ophtalmiques spéciales.

Des tests supplémentaires peuvent être nécessaires pour évaluer davantage les animaux âgés qui présentent des signes de maladie ou qui sont en préparation pour l’anesthésie et la chirurgie.

Changements sensoriels chez les chiens âgés

À mesure que certains chiens vieillissent, leurs humains remarqueront un «ralentissement» graduel de leurs compagnons. Leurs principaux sens – la vue, l’ouïe, le goût, le toucher et l’odorat – commencent à s’émousser et ils ne répondent pas aussi rapidement aux stimuli externes.

Cette perte de perception sensorielle est souvent si lente que vous ne la remarquerez peut-être même pas jusqu’à ce qu’un jour, vous regardiez votre chien et vous vous demandiez: «Quand as-tu vieilli?»

La meilleure défense contre le vieillissement est de garder votre chien actif. Les promenades quotidiennes, les jeux et l’entraînement – tout en tenant compte de la condition physique de votre chien – sont d’excellents moyens de garder tous ses sens aiguisés.

Certains chiens montrent également des signes de détérioration mentale à mesure qu’ils vieillissent. Ces changements cognitifs et comportementaux liés à l’âge sont généralement subtils et peuvent être traités de manière proactive.

Des examens gériatriques réguliers sont essentiels pour détecter et traiter ces problèmes avant qu’ils ne contrôlent la vie de votre chien.

Changements physiques chez les aînés

Les changements physiques chez votre chien sont généralement plus faciles à repérer que les changements sensoriels. À mesure que leur corps commence à se détériorer, leur capacité à lutter contre les infections est réduite et la guérison prend plus de temps.

Cela signifie qu’il est crucial de consultez votre vétérinaire si vous constatez un changement important de comportement ou de la condition physique de votre chien. De nombreux signes indiquent que votre chien s’approche du statut de citoyen senior, mais ils peuvent être le signe d’une variété de problèmes différents (voir la liste à la fin de cet article).

L’élimination inappropriée est l’un des problèmes les plus courants et les plus frustrants pour les chiens vieillissants et leurs humains. Les reins sont l’un des systèmes d’organes les plus courants à se détériorer chez les chiens et, par conséquent, votre chien autrefois bien élevé peut avoir du mal à contrôler ses habitudes de toilette, surtout s’il est laissé seul pendant longtemps sans accès à l’extérieur.

Vous remarquerez peut-être également qu’ils coulent de l’urine pendant le sommeil. C’est stressant pour vous et votre chien. Une miction excessive ou une incontinence peuvent indiquer un diabète ou une insuffisance rénale, qui peuvent tous deux être traités s’ils sont détectés suffisamment tôt.

Nutrition

Votre chien plus âgé peut bénéficier de l’un des aliments spécialement formulés pour lui. L’obésité peut devenir un problème lorsque vous continuez à nourrir votre chien avec son régime alimentaire normal pendant que son temps d’exercice est réduit.

L’obésité est un facteur de risque majeur pour des problèmes tels que les maladies cardiaques. Étant donné que les chiens plus âgés ont souvent des besoins nutritionnels différents de ceux des chiens plus jeunes, ces aliments spéciaux peuvent aider à garder le poids de votre chien sous contrôle et à fournir le bon équilibre des nutriments requis pour son corps en évolution.

Lire aussi  Prurit (démangeaisons) chez les chiens: symptômes, causes et traitements

Parlez à votre vétérinaire de la formulation d’un régime alimentaire approprié pour votre aîné.

Exercice de votre chien senior

L’exercice est un aspect important des soins gériatriques préventifs de votre chien. Un chien à qui l’on refuse un exercice physique régulier connaîtra une détérioration corporelle beaucoup plus rapidement qu’un chien qui continue de faire de l’exercice.

Bien que vous deviez peut-être réduire l’intensité de l’exercice, essayez de vous en tenir à un régime adapté aux capacités de votre chien. Un chien exposé à des activités mentales et physiques régulières conservera sa vigueur et restera mentalement vif.

Chirurgie pour les chiens plus âgés

Si votre chien gériatrique a besoin d’une intervention nécessitant une anesthésie, des précautions particulières doivent être prises pour assurer sa sécurité.

La plupart des vétérinaires recommandent que les tests de laboratoire décrits ci-dessus soient effectués dans les deux semaines suivant l’anesthésie d’un chien.. Des tests supplémentaires, comme une évaluation de la tension artérielle, peuvent être recommandés en fonction des besoins particuliers de votre chien.

Ces outils de dépistage fournissent des informations essentielles pour aider à déterminer l’anesthésie et le protocole médicamenteux appropriés pour votre chien, ainsi que pour vous alerter de tout facteur de risque particulier qui pourrait être rencontré.

Gestion de la douleur gériatrique

Les chiens ressentent de la douleur tout comme nous, et votre vétérinaire peut prendre des mesures pour identifier, prévenir et minimiser la douleur chez votre chien âgé. Les vétérinaires considèrent l’évaluation de la douleur comme le quatrième signe vital à vérifier à chaque visite chez le vétérinaire, ainsi que la température, la respiration et le pouls.

Il existe différents types de douleur, comme la douleur aiguë – qui se développe soudainement à la suite d’une blessure, d’une intervention chirurgicale ou d’une infection – et la douleur chronique – qui dure longtemps et se développe généralement avec le temps, comme la douleur arthritique chronique.

Vous devez surveiller votre chien de près, en surveillant les signes indiquant qu’il peut souffrir.

Pour aider à assurer une citoyenneté senior confortable pour votre chien, il est essentiel que vous et votre vétérinaire adaptiez le meilleur plan de style de vie et de bien-être pour votre chien âgé.

Une surveillance attentive du comportement et des conditions physiques de votre chien de votre part, ainsi qu’une consultation régulière avec votre vétérinaire au sujet de tout problème potentiel, aideront votre chien, et vous, à profiter au maximum de leurs années crépusculaires.

Signes d’un problème

Les symptômes suivants peuvent indiquer un éventail de maladies différentes, ou peuvent être des conditions temporaires qui passeront d’elles-mêmes.

Dans tous les cas, une surveillance attentive pour évaluer l’état de votre chien est très importante, alors soyez à l’affût de ces signaux:

  • Augmentation significative de la consommation d’eau ou de la miction sans raison
  • Perte ou gain de poids soudain
  • Diminution de l’appétit ou manque de nourriture pendant plus de deux jours
  • Augmentation marquée de l’appétit
  • Vomissements répétés ou sang dans le vomi
  • Diarrhée pendant plus de trois jours
  • Difficulté à évacuer les selles ou l’urine
  • Élimination inappropriée
  • Boiterie inexpliquée durant plus de cinq jours ou boiterie dans plus d’une jambe
  • Diminution marquée de la vision
  • Plaies ouvertes ou croûtes qui durent plus d’une semaine
  • Mauvaise odeur de bouche ou bavure excessive
  • Augmentation de la taille de l’abdomen
  • Augmentation de l’inactivité ou sommeil excessif
  • Perte de cheveux anormale, surtout si elle est accompagnée de grattage ou si dans des zones spécifiques
  • Halètement excessif
  • Réticence ou incapacité à mâcher de la nourriture sèche
  • Sang dans les selles ou l’urine
  • Effondrement soudain ou faiblesse
  • Une crise ou convulsion
  • Toux ou bâillonnement persistants
  • Respiration lourde ou rapide au repos

À mesure que votre chien âgé vieillit, donnez-lui des soins supplémentaires, ainsi que de l’amour et de l’attention. Ils le méritent pour tout l’amour inconditionnel qu’ils vous ont donné. Bien qu’ils ne soient pas aussi actifs, vifs ou excités qu’ils l’étaient autrefois, votre chien vous considérera toujours comme l’amour de sa vie.

Avez-vous un chien âgé à la maison? Comment vous en occupez-vous? Faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous!

Actualités