Chien massage

Le traitement de l’insuffisance rénale chez les chiens

Il existe un certain nombre de causes sous-jacentes à l’insuffisance rénale chez le chien et le chat. Le vétérinaire va soumettre ces deniers à un traitement en fonction de la gravité de l’infection.

Éviter la déshydratation : La déshydratation caractérise généralement les animaux atteints d’insuffisance rénale. Le moyen de traitement lié à cette cause que le vétérinaire suggère est l’usage des liquides. Ceux-ci sont soit injectés à l’animal, soit introduits sous sa peau. Toutefois, si la maladie se trouve à un stade très avancé il est nécessaire de lui administrer ces liquides chaque jour afin d’éviter toute déshydratation supplémentaire.

Le rôle d’une nutrition équilibrée. Le vétérinaire prescrit pour un animal atteint de la maladie du rein une alimentation particulière, ce qui suppose :

  • Une faible teneur en phosphore et en sodium.
  • Une faible teneur en protéines ; s’assurer également que l’animal digère le peu de protéines contenu dans son repas sans difficulté.
  • En outre, il faut s’assurer que l’animal mange à volonté, et qu’il ne perd pas le poids.
  • Recourir à des médicaments appropriés pour stimuler son alimentation. Si celle-ci ne s’améliore pas.
  • Utiliser un tube d’alimentation. Il évite à l’animal de ne pas avoir à manger par la bouche afin de choisir les aliments, mais de placer directement les aliments appropriés dans son estomac ou dans ses intestins.

L’usage des médicaments appropriés : Le traitement de l’insuffisance rénale chez le chien et le chat se fait aussi à l’aide des médicaments prescrits par le vétérinaire. On peut citer entre autres :

  • Des chélateurs de phosphate : ils sont nécessaires lorsque le régime alimentaire de l’animal, bien que faible en phosphore, ne suffit pas pour garder la teneur normale du sang en phosphore. C’est le cas de l’hydroxyde d’aluminium.
  • Des médicaments enrichissants en potassium ; ceci lorsque la teneur du sang en potassium est basse. Inversement, il faudra une diminution du potassium dans la nutrition de son animal.

C’est ici également que l’usage de complément alimentaire pour le chien devient intéressant, un exemple dans cet article. Attention tout de même aux risques de soigner seul son chien.

Combattre les vomissements et les nausées : Le rôle du vétérinaire dans le traitement et la prévention de l’insuffisance rénale s’observe également à travers les moyens qu’il propose pour lutter contre les vomissements et les nausées. Il recommande l’emploi des médicaments comme la chlorpromazine, dont la fonction est de permettre de contrôler les vomissements. Aussi, des médicaments comme la cimétidine servent à réduire l’acidité gastrique.

L’expertise d’un vétérinaire est donc incontournable pour ce qui est de la prévention et du traitement de l’insuffisance rénale chez le chien et le chat. Alors, faites recours à lui pour la bonne santé de votre animal.

Nos autres articles sur le sujet !

Auteur de l’article : Eliot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *